phasmes-aux-dons.forums-actifs.com

Phasmes-aux-dons a pour but de favoriser le don et l'échange de phasmes. Un forum qui se veut familial. Un lieu ou l'on partage ses connaissances
 
AccueilPortail*GalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 comment naturaliser un phasme ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Broux
Modératosaurus à la retraite
Modératosaurus à la retraite
avatar

Nombre de messages : 624
Localisation : Nord du Lot (46)
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: comment naturaliser un phasme ?   Mar 25 Nov - 20:50:44

Bonsoir,

Naturalisation (selon The Broux) : Je vais vous présenter ma méthode de naturalisation de phasmes, alors si cela vous choque je vous invite à ne pas lire cet article en entier. Je tiens à préciser que je ne naturalise que des individus déjà morts.

IMPORTANT : Le sujet doit être mort depuis 60 heures maximum, et cette méthode s'adresse au "grands" spécimens et ceux dont l'abdomen imposant doit être vider !

Matériel :
  • 2 baguettes métalliques
  • 1 pince (type à épiler)
  • 1 paire de ciseaux (type chirurgicaux)
  • 1 à 2 paire(s) de ciseaux de maintien
  • un peu d'alcool dans un récipient
  • une pipette pour prélever/appliquer l'alcool
  • pour les maniaques de précision, une loupe de biologiste
  • du coton
  • 1 feuille d'aluminium
  • 2 épaisseur d'essuie tout
  • des cotons tiges (n'hésitez pas sur le nombre)





Protocole :

- Disposer le spécimen sur la face dorsale et bien écarter les pattes (astuce : si vous êtes passionné de Lépidoptères vous pouvez aussi vous servir d'une planche à étaler pour maintenir l'individu en place + jeu d'aiguilles si nécessaire pour caler les pattes)




- Visionner l'ensemble abdomen-thorax et diviser-le en 5 portion (pas de façon littérale !!)



- Faire une première petite entaille perpendiculairement à l'axe du corps, entre la 1ère et 2ème portion en partant de l'arrière du corps, cette entaille permettra l'insertion des ciseaux pour la coupe suivante.

- Faire une ouverture longue à partir de l'entaille précédente, ouverture centrée et parallèle à l'axe du corps, l'ouverture se fera jusqu'à la moitié du thorax (pour les plus assurés arrêtez vous juste avant le thorax)






- A l'aide de la pince et d'une baguette métallique commencer à vider l'abdomen, si les parties découpées d'exosquelette gènent, utiliser la pince de maintien pour garder l'abdomen ouvert et faciliter votre action.

- L'abdomen vidé, passer à l'intérieur du thorax, il s'agit d'une "poche" comprenant plusieurs organes, cette poche est directement reliée à la tête, ainsi pour ne pas endommager celle-ci il vous faudra couper le lien qui relie ces deux morceaux. Pour ce faire, introduire DÉLICATEMENT le ciseau et couper, après la poche n'opposera plus de résistance.




- Enlever le maximum avec la pince, par la suite pour finir le nettoyage, prendre des cotons tiges imbibés d'alcool et nettoyer les parois internes en faisant pivoter les cotons tiges de sorte à ce que les derniers restes soient pris.



Précision : Alcool à 70° maxi, l'alcool est la pour désinfecter en même temps que nettoyer, l'intérêt est aussi des tuer le plus de microbes pour limiter les odeurs et petites putréfactions, l'avantage de l'alcool étant aussi son évaporation rapide d'où un séchage rapide. Pour ceux qui aurait peur que l'alcool n'attaque l'exosquelette vous pouvez toujours le diluer.

- Si le nettoyage est complet, une légère transparence devrait apparaître, il est aussi primordial de s'assurer que tout a été nettoyé (intérieur du thorax et arrière de l'abdomen)



- Commencer le rembourrage avec le coton, utiliser une baguette pour le rentrer et le tasser/placer. Personnellement je condense le coton au fur et à mesure en lui faisant épouser les formes naturelles de l'individu, pour ce je l'humidifie à l'alcool toujours, grâce à la pipette (mais pas à outrance, l'alcool s'évaporant vite ce n'est pas gênant !

- Tasser le coton de façon à quasi refermer l'ouverture pratiquée pour qu'elle se remarque le moins possible à la fin !



Partie Falcutative réservée au plus calme : Il est possible de recoudre l'entaille, l'exosquelette étant assez résistant, mais plus que DÉLICATEMENT ! Pour cela il vous faut une aiguille de couture fine et du fil fin et résistant. Pas la peine de trop serrer, une fois sec la pression risque de faire lâcher l'exosquelette. Pour ceux qui ne connaissent rien à la couture demandez dans votre entourage à ce qu'on vous apprenne un simple raccommodage et entrainez vous d'abord sur du tissu !!







- Retourner l'individu sur la face ventrale et faites le sécher en ayant disposé ses pattes selon vos désirs.



- Pour la mise sous verre, je vous laisse faire marcher votre imagination !

Voilà Bonne chance pour les débutants !

P.S : Ne tuer pas vos phasmes inutilement pour vous entraîner, attendez d'avoir des décès naturels ! Merci !

_________________
Cordialement
The Broux



Dernière édition par The Broux le Mar 25 Nov - 22:43:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
comment naturaliser un phasme ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment naturaliser un phasme ?
» Comment achever un phasme sans le faire souffrir ?
» Comment naturaliser mes espèces de Coléos ?
» [tuto] comment soigner son phasme
» Comment reconnaître les Phyllium

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
phasmes-aux-dons.forums-actifs.com :: Articles, identification :: Questions et réponses-
Sauter vers: