phasmes-aux-dons.forums-actifs.com

Phasmes-aux-dons a pour but de favoriser le don et l'échange de phasmes. Un forum qui se veut familial. Un lieu ou l'on partage ses connaissances
 
AccueilPortail*GalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quelques espèces faciles en classe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
eloy-abel
Modératosaurus
Modératosaurus
avatar

Nombre de messages : 704
Localisation : 31360 Lestelle
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Quelques espèces faciles en classe   Jeu 29 Nov - 12:36:41

Salut, voici quelques espèces faciles pour démarrer un élevage en classe

Phasme bâton
Carausius morosus; espèce supportant des conditions extrêmes, parthénogénétique
Entoria nuda; espèce de taille imposante, sexué
Phaenopharos khaoyaiensis; espèce préférant le millepertuis, parthénogénétique
Lonchodes philippinicus; espèce préférant le troène, sexué
Ramulus nematodes bleu; espèce avec des jolis mâles bleu métallique, sexué

Phasme épineux
Aretaon asperrimus; espèce se contentant d'un petit espace, sexué (élevage comme les Trachyaretaon)
Trachyaretaon brueckneri; espèce de belle taille, sexué
Spinohirasea bengalensis; espèce très jolie se contentant d'un petit espace, sexué
Eurycantha calcarata; espèce imposante de phasme cuir pas facile à manipuler (a éviter pour les plus jeunes), sexué

Phasme feuille
Phyllium philippinicum; sans doute la seule espèce de phyllie conseillée en classe, sexué
Rhaphiderus spiniger; très jolie espèce dont les femelles sont vert fluo, élevage sur millepertuis, sexué
Extatosoma tiaratum; espèce imposante en forme de feuille morte, sexué

Phasmes réputés toxiques élevés sur troène
Peruphasma schultei; espèce noir velours avec micro-ailes rouges supportant des conditions extrêmes, sexué
Neophasma subapterum; espèce très proche de la précédente, sexué
Necroscia annulipes; très belle espèce ailé que l'on peut élever facilement avec des Phyllium philippinicum, sexué

Voici un petit choix d'espèces dont vous trouverez les conseils nécessaires à leur élevage dans la rubrique des fiches d'élevage. En général ce sont toutes d'espèces idéales pour débuter avec les phasmes dont j'ai déjà fait des expériences en classe.

_________________
Cordialement Eloy-Abel
Revenir en haut Aller en bas
eldorado
Protocératops
Protocératops


Nombre de messages : 157
Localisation : Bretagne, Morbihan
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Quelques espèces faciles en classe   Ven 30 Nov - 20:58:44

Bonsoir

Je suis surprise que tu mettes les Eurycantha et les Peruphasma dans ta liste.

Un gamin qui se prend un coup d'ergot sur la main, ou un peu de substance toxique dans les yeux = des parents qui portent plainte pour mise en danger de leur enfant ou qui vont se plaindre à l'inspection. Certains le font pour bien moins que ça, et là pour le coup ils obtiendraient sans doute gain de cause. La première chose qu'un enseignant doit assurer, c'est la sécurité de ses élèves.
Sans compter que les espèces type Peruphasma, s'ils "gazent" des asthmatiques, ça peut aussi faire des dégâts... et il y en a quasiment dans toutes les classes maintenant.

Donc évitons de tendre le bâton pour se faire battre... N'amenons que des espèces totalement inoffensives en classe.

Cordialement

Solenn
Revenir en haut Aller en bas
eloy-abel
Modératosaurus
Modératosaurus
avatar

Nombre de messages : 704
Localisation : 31360 Lestelle
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: Quelques espèces faciles en classe   Sam 1 Déc - 11:42:09

Salut Solenn, je comprends bien ta réaction, mais en collège ou lycée les enfants sont capables de gérer ça s'ils sont bien épaulés. Quand je parle de phasmes faciles d'élevage je parle de phasmes qui ne posent pas de difficultés particulières dans leurs conditions d'élevage. Il est évident que pour des enfants en maternelle ce ne sont pas des espèces à maintenir. De toutes façons les phasmes ne sont pas des animaux domestiques et leur but en classe c'est d'étudier leur cycle de vie et non pas d'en faire des joujous.

Moi aussi je suis surpris que tu sois si alarmiste envers les éventuels dangers qui peuvent exister avec les phasmes, je ne pense pas que nous devons protéger nos enfants de tout danger, je pense que nous devons les laisser s'exposer, mais sous surveillance pour éviter que cela puisse dégénérer. Pour moi cela forme partie de l'apprentissage de la vie.

Je dis bien "je pense", donc c'est un avis personnel et pas une consigne pour que tout le monde fasse pareil, en ce qui me concerne je n'ai jamais eu de problèmes avec aucune de ces espèces en classe parce-que je préviens toujours, et les enfants et les adultes, des dangers potentiels en cas de ne pas respecter certaines consignes.

En tant qu'instit il y a toujours des problèmes avec les parents, l'inspection, etc.. Chaque enseignant gère cela de façon différente, en fonction de sa place au sein de l'école. Des problèmes il y en a toujours, je fréquente le milieu scolaire depuis plus de 20 ans et, hélas, cela ne fait jamais défaut.

Aussi je pense qu'il n'existe pas que une seule façon de faire les choses, mais plusieurs. On agit en fonction de ses connaissances et ses expériences et nous en avons tous des différentes, donc je pense que pour que l'on puisse respecter mon point de vue, je me dois, avant tout, de respecter celui des autres, ça facilite beaucoup les échanges.

_________________
Cordialement Eloy-Abel
Revenir en haut Aller en bas
eldorado
Protocératops
Protocératops


Nombre de messages : 157
Localisation : Bretagne, Morbihan
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Quelques espèces faciles en classe   Dim 2 Déc - 10:21:53

Bonjour

Je respecte ton point de vue, mais j'avoue avoir été choquée en lisant ta liste. Je sais que je suis hyper prudente à ce niveau là, plus que d'autres. Je fais partie de la jeune génération, et c'est vrai qu'on n'a pas la même attitude que les enseignants plus anciens sur le sujet des risques qu'on accepte en classe. Notre formation est plus récente, et on a eu le droit à cas d'étude du style " l'enseignant a-t-il bien réagi? Est-il en tord? " histoire de nous faire comprendre qu'il faut toujours rester dans le cadre de la légalité et bien se couvrir pour ne pas avoir de soucis en cas de plainte. C'est impressionnant comme ça peut aller loin dans ce genre d'affaires.

Citation :
Moi aussi je suis surpris que tu sois si alarmiste envers les éventuels dangers qui peuvent exister avec les phasmes, je ne pense pas que nous devons protéger nos enfants de tout danger, je pense que nous devons les laisser s'exposer, mais sous surveillance pour éviter que cela puisse dégénérer. Pour moi cela forme partie de l'apprentissage de la vie.

A titre privé, je suis d'accord, c'est l'attitude la plus saine (et c'est de plus en plus rare chez les parents malheureusement). A titre professionnel, désolée, non.

Il y a 20/30 ans, les choses étaient bien différentes, comme me l'a dit l'inspectrice l'année dernière, en maternelle les gamins manipulaient de l'eau de javel pour déteindre des tissus, plantaient des clous, et tout le monde trouvait ça normal; maintenant l'instit qui fait ça est à la limite de la faute professionnelle et ça fait un scandale. Les règlements ont changé (par exemple avant avec une ordonnance on pouvait administrer certains médicaments, comme de la ventoline, maintenant non, il faut un PAI fait avec la médecine scolaire, ce qui est assez lourd donc ne se fait qu'en cas de maladie à long terme; donc normalement plus de ventoline pour les asthmatiques "légers" à l'école primaire... tout ça pour éviter des plaintes en cas de réaction allergique à un médicament), les mœurs aussi : avant, un gamin ouvrait le terra et se faisait pincer par l'Eurycantha qu'il avait emmerdé, ses parents lui auraient passé un savon en soutenant l'instit. Maintenant, une partie d'entre eux se retourneraient contre l'instit.

Et pour avoir aussi enseigné au collège, je peux te dire que les parents auront la même réaction (oui oui, à 14 ans c'est toujours leur petit chéri innocent) et que certains principaux les soutiendront et enfonceront le prof. En tout cas là où j'ai enseigné avant d'aller au primaire, ça aurait été le cas. Moi pour avoir mis un 0/20 à un gamin qui trichait (il a recopié mot pour mot la moitié de la copie du voisin), j'ai eu le droit à une lettre du papa avocat qui contestait la sanction "faute de preuve". J'avais pourtant joint une photocopie de la seconde copie, les passages identiques surlignés. Aucun soutien de la principale (raison : "il faut calmer le jeu, nous ne tenons pas à ce qu'il porte plainte n'est pas?" Shocked ) Bon, tous les collèges ne sont pas comme ça heureusement...

Alors chacun prend les risques qu'il veut, certains collègues élèveront sûrement ces espèces en classe. S'ils le font en connaissance de cause ok, c'est leur problème et ils sauront sans doute limiter les risques. Mais des instits et profs vont se retrouver ici après avoir fait une recherche google et ne sauront pas forcément gérer ces espèces avec les enfants, donc conseiller ces espèces pour moi ce n'est pas très prudent car légalement s'il arrive quelque chose il seront en tord, et c'est leur carrière qui en pâtira. En plus vu le nombre d'espèces faciles qui existe, pourquoi aller chercher les quelques espèces qui pourraient poser problème? Il suffit de remplacer les Eurycantha par des Trachyaretaon par exemple, les Peruphasma par des Phaenopharos si on les a choisi pour les ailes rouges signifiant je ne suis pas bon à manger, ou par une autre espèce de petite taille.

Attention, je ne suis pas contre le fait de montrer ces espèces, mais sans les faire manipuler, et pas pour les élever en classe. L'enseignant ou l'intervenant les manipule, à distance respectueuse pour les espèces toxiques, et là il n'y a pas vraiment de risques. Au contraire, là comme tu le dis il y a sensibilisation au fait que certains insectes peuvent être dangereux, ça fait partie de l'éducation que l'on peut apporter. Je le fais, même en maternelle, au moins ça évite que mes élèves touchent à n'importe quelle bestiole retrouvée dans la cour. Sachant qu'on a parfois des soucis de chenilles processionnaires, c'est bien utile.

Citation :
En tant qu'instit il y a toujours des problèmes avec les parents, l'inspection, etc.. Chaque enseignant gère cela de façon différente, en fonction de sa place au sein de l'école.

Là tu te trompes, nous sommes tous égaux dans ces cas là. Pas de hiérarchie, juste le fait de savoir se dépatouiller avec les parents pour calmer le jeu. Quand on est là depuis plusieurs années ça peut aider, mais pas forcément.

Et parfois il n'y a pas de problèmes avec les parents... Je savoure mon bonheur en ce moment Razz

Cordialement

Solenn
Revenir en haut Aller en bas
eloy-abel
Modératosaurus
Modératosaurus
avatar

Nombre de messages : 704
Localisation : 31360 Lestelle
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: Quelques espèces faciles en classe   Dim 2 Déc - 11:12:20

Salut Solenn, je suis bien d'accord avec ton raisonnement, actuellement c'est de plus en plus difficile pour les enseignants de faire des activités sans risque de se faire pincer par les inspecteurs ou les parents. Il y a trop de lois censés être faites pour protéger les enfants, mais qui en font de nos petits des êtres surprotégés, ce qui les amènera forcement a ne pas savoir résoudre certains problèmes faute de ne pas en avoir été confrontés avec leur difficulté. Comme tu le dis bien c'est à chaque personne d'en décider des risques qu'elle veut prendre et les conséquences qui vont avec. Moi j'ai décidé de braver certaines normes et prendre ces risques parce que je pense que c'est pour le bien des enfants, mais je ne pousse pas aux autres à le faire. Je conseille ces espèces parce que je les ai testés en classe avec des adultes responsables et cela c'est toujours bien passé. Par exemple les Eurycantha je les conseille avec une grande écorce à l'intérieur du terra ou les individus de cette espèce, strictement nocturne, s'agglutinent derrière elle pendant la journée et sont ainsi facilement montrables pour les enfants sans avoir à les toucher, cela va de même pour les Peruphasma et Neophasma.

Merci bien de donner tes opinions et d'en débattre avec nous de façon aussi modéré, cela devient de plus en plus rare et je me félicite de t'avoir avec nous, c'est avec des avis comme le tien que nous pourrons dialoguer en toute convivialité au sein du forum et ainsi avancer dans l'intérêt des plus jeunes.

_________________
Cordialement Eloy-Abel
Revenir en haut Aller en bas
eldorado
Protocératops
Protocératops


Nombre de messages : 157
Localisation : Bretagne, Morbihan
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Quelques espèces faciles en classe   Dim 2 Déc - 15:11:27

Re bonjour

Citation :
Par exemple les Eurycantha je les conseille avec une grande écorce à l'intérieur du terra ou les individus de cette espèce, strictement nocturne, s'agglutinent derrière elle pendant la journée et sont ainsi facilement montrables pour les enfants sans avoir à les toucher, cela va de même pour les Peruphasma et Neophasma.

Effectivement en procédant de cette façon il y a très peu de risques.
Mais quel intérêt pédagogique reste-t-il? Les enfants ne peuvent pas nettoyer le terra, donc ni trouver des oeufs, ni voir eux même les feuillages mangés ou non, et ça ne doit pas être évident d'observer des accouplements. Pas moyen non plus de mesurer la croissance sans manipuler les insectes...

Donc la plupart des compétences à développer selon nos chers programmes ne peuvent pas être correctement travaillés, de manière scientifique comme on nous le demande (observations directes, hypothèses, expériences, conclusion)

Pour mémoire des extraits des dits programmes (j'ai souligné ce qui nous concerne directement):

maternelle :

"Découvrir le vivant
Les enfants observent les différentes manifestations de la vie. Élevages et plantations constituent un moyen privilégié de découvrir le cycle que constituent la naissance, la croissance, la reproduction, le vieillissement, la mort. "


CP-CE1:

" 2 - Découvrir le monde du vivant, de la matière et des objets

Les élèves repèrent des caractéristiques du vivant : naissance, croissance et reproduction ; nutrition et régimes alimentaires des animaux."

CE2-CM1-CM2:

" Les sciences expérimentales et les technologies ont pour objectif de comprendre et de décrire le monde réel, celui de la nature et celui construit par l’Homme, d’agir sur lui, et de maîtriser les changements induits par l’activité humaine. Leur étude contribue à faire saisir aux élèves la distinction entre faits et hypothèses vérifiables d’une part, opinions et croyances d’autre part.
Observation, questionnement, expérimentation et argumentation pratiqués, par exemple, selon l’esprit de la Main à la pâte sont essentiels pour atteindre ces buts ; c’est pourquoi les connaissances et les compétences sont acquises dans le cadre d’une démarche d’investigation qui développe la curiosité, la créativité, l’esprit critique et l’intérêt pour le progrès scientifique et technique.
Familiarisés avec une approche sensible de la nature, les élèves apprennent à être responsables face à l’environnement, au monde vivant, à la santé. [...]
Le fonctionnement du vivant
Les stades du développement d’un être vivant (végétal ou animal).
Les conditions de développement des végétaux et des animaux.
Les modes de reproduction des êtres vivants.

Le fonctionnement du corps humain et la santé
Les mouvements corporels (les muscles, les os du squelette, les articulations).
Première approche des fonctions de nutrition : digestion, respiration et circulation sanguine.
Reproduction de l’Homme et éducation à la sexualité.
Hygiène et santé : actions bénéfiques ou nocives de nos comportements, notamment dans le domaine du sport, de l’alimentation, du sommeil.
Les êtres vivants dans leur environnement
L’adaptation des êtres vivants aux conditions du milieu.
Places et rôles des êtres vivants ; notions de chaînes et de réseaux alimentaires. "


Franchement, pour bien travailler ça il faut mesurer les phasmes pour voir qu'ils grandissent par à coup, tester leurs préférence alimentaires, chercher les oeufs dans le terra (ou demander aux élèves de nettoyer et demander innocemment ce que ça peut bien être...) etc. S'ils ne font que regarder ce que l'adulte montre on en reste à une pédagogie frontale où ils sont passifs, c'est dommage et ça va à l'encontre de ce qui nous est demandé.

Il y a quelques années une collègue avait pesé mes Extatosoma tous les mois, l'expérience ayant été proposée par ses élèves pour vérifier que les phasmes grandissaient... Bah oui parfois les enfants ont des idées originales! L'année d'après, les miens ont voulu savoir si les grillons mangaient de l'andouille de Guémené (après vérification, non... par contre je ne vous dis pas l'odeur dans la classe)


Tu disais au départ que tu me trouvais très alarmiste. Petite anecdote : l'année dernière, nous avons du mettre en place un Plan de Mise en Sûreté (obligatoire dans toutes les écoles, mais pas encore mis en place partout). Cela consiste à faire un document qui explique ce que nous ferons en cas de tremblement de terre, nuage toxique (Tchernobyl, le retour) ou "odeur suspecte" (non, il ne s'agit pas de l'agriculteur qui a épandu du lisier près de l'école mais d'odeur de gaz si un camion a un accident en bas de la route et fuit...). Il a fallu ensuite acheter du matériel spécial car nous devons, en cas de nuage toxique ou odeur suspecte, rentrer les 120 gamins dans ma classe et nous calfeutrer, avec lampes de poches et radio à piles en cas de coupure de courant. Nous devons donc garder une provision de nourriture et d'eau dans le cagibi attenant à la classe car cela peut durer un moment (heureusement c'est déjà là où on range le PQ Rolling Eyes ) Ensuite on a du faire des alertes "comme en vrai" avec les enfants en essayant de ne pas les traumatiser. Cela en plus des 3 alertes incendies obligatoires par an.
Voilà ce que nous demande le ministère de l'éducation nationale... Moi ça me rappelle les américains qui construisent des bunkers dans leur jardin en cas de catastrophe naturelle ou nucléaire... scratch

Cordialement

Solenn
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelques espèces faciles en classe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques espèces faciles en classe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques espèces faciles en classe
» "Espèces faciles/Pour débuter" et phases
» Allium - quelques espèces
» [Recherche] œufs de quelques espèces de phasmes
» Hokkaido / Japon : Quelques espèces de la faune sauvage qui inspirent les dessinateurs de mangas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
phasmes-aux-dons.forums-actifs.com :: Forums de discussion :: Discussions sur le Phasme et l'élevage-
Sauter vers: